Nora et Helmer (2015) 
Video HD avec son, 1920 x 1080, 5 exemplaires + 2 E.A., 11 min.  23 sec. Création sonore Margarida Guia.
 
La demande de Numédiart pour le projet City Light, dans le cadre du festival Via et Mons 2015, consistait à réaliser une vidéo qui serait vue à travers les 14 fenêtres de la façade de l’École Polytechnique de Mons. M’inspirant de « La Maison de poupée » d’Ibsen, j’ai choisi de raconter les épreuves de plus en plus délirantes du couple composé par Nora et Helmer auxquelles le public assiste depuis la rue comme à travers les fenêtres d’une maison éclairées par 14 projecteurs synchronisés. Cette projection était accompagnée d’une création sonore originale de Margarida Guia.
 
Nora et Helmer emménagent.
Helmer perd son travail. 
Nora devient mannequin.
Helmer se décompose.
Nora change de sexe. 
Pourront-ils encore s’aimer?
Numédiart’s request for the City Light project, within the framework of the Via and Mons 2015 festival, consisted in making a video that would be seen through the 14 windows of the front of the Polytechnique school of Mons. Inspired by Ibsen’s «Doll House», I chose to tell the increasingly delusional challenges of the couple of Nora and Helmer, to which the public attended from the street as through the windows of the a home lit by 14 synchronized projectors. This projection was accompanied by an original sound creation by Margarida Guia.
 
Nora and Helmer are moving in.
Helmer loses his job.
Nora becomes a model.
Helmer decomposes.
Nora changes sex.
...
Will they still love each other
lien >
Oeuvres et recherches-Relais des collaborations Art/Sciences-Technologies en Hauts-de -France et Belgique
Polytechnique de Mons, Projection dans les 14 fenêtres
Vidéo adaptée pour écran plasma ou simple projection
Jozsa gallery Projection sur écran plasma (2 vidéos)
2015 City light - Festival Via, initiative de l’Institut Numédiart de l’U-Mons en collaboration avec la fondation Mons 2015, Belgique.
2015 No place like home, exposition collective, Jozsa Gallery, Bruxelles.