« Les Absents », SUCE FLUXUS (2016)
Commencé comme un simple exercice d’observation et de description à l’occasion du visionnage d’une anthologie de films du groupe Fluxus, ce projet artistique est devenu un livre où le travail d’écriture le dispute à la mise en espace de type cinématographique. Ces notations destinées initialement à produire des remake des films ont depuis donné lieu à de véritables exercices pédagogiques pour les étudiants en art vidéo. Le livre se présente pour sa part comme un hommage à l’esprit de ces courts films expérimentaux réalisés dans les années 1960 avec les moyens du bord et se lit comme un mode d’emploi réalisé avec la même économie de moyens et un souci de toucher à l’essentiel, c’est-à-dire à la poésie de l’imperceptible ou de l’infra-mince, pour reprendre l’expression de Marcel Duchamp. Les Absents sont une manière de compléter la série de ces films en recréant les ceux qui ne figurent pas dans l’anthologie sous forme d’une mini installation vidéo portative